Stockage

Le gaz naturel est extrait en continu tout au long de l'année alors que sa consommation dépend des heures et des saisons. Pendant un jour d'hiver, la consommation de gaz peut s'élever jusqu'à 8 fois plus qu'au cours d'une journée estivale. Les fluctuations au cours d'une même journée sont également conséquentes.

Cave de stockage

Projet LRC (Lined Rock Cavern) de stockage du gaz naturel

Le stockage permet de conserver une énergie en attente pour une utilisation ultérieure ; les excédents de gaz reçus l'été sont mis en réserve afin d'être disponibles l'hiver, en période froide.

Pour le stockage saisonnier, des structures géologiques en sous-sol sont souvent utilisées. Leurs cavités étanches, vidées de leur eau ou de leur sel, servent à stocker le gaz naturel injecté. Une autre variante est de créer une cavité rocheuse artificielle.

Le plus grand réservoir en nappe aquifère situé à Chemery, en France, peut contenir 7 milliards de m3 de gaz naturel, ce qui représente plus de deux fois la consommation annuelle de gaz de la Suisse. Gaznat dispose de capacités de stockage en cavités salines dans la région de Bourg-en-Bresse, en France.

Les capacités de stockage constituent un atout stratégique pour la société ; elles permettent notamment de couvrir environ un tiers des consommations de pointe de Gaznat en période hivernale. L'accès direct au stockage contribue à assurer une sécurité d'approvisionnement optimale.

Il est également possible d'assurer le stockage saisonnier par des réservoirs de gaz naturel liquéfié.

Pour écrêter les pointes de consommation journalières ou hebdomadaires, des stockages en tube sous forme de conduites enterrées dans le sol sont généralement utilisées, comme par exemple à Volketswil, dans le canton de Zürich.