Le négoce

Le marché mondial du gaz naturel

Les premiers pays consommateurs de gaz naturel dans le monde sont les Etats-Unis (778 milliards de m3/an), la Russie et la Chine. L’Europe a quant à elle consommé environ 502 milliards de m3/an (ou 4'928 TWh/an) de gaz naturel en 2016, soit 9,8% d’augmentation par rapport à 2015. Les trois plus importants consommateurs européens sont l’Allemagne (89 milliards de m3/an), le Royaume-Uni (82 milliards de m3/an) et l’Italie (71 milliards de m3/an). Avec 3,6 milliards de m3/an, ou 39 TWh/an, la Suisse consomme ainsi moins de 1 % du gaz européen.

Achat de gaz sur les marchés par le pôle court-terme du département négoce

Achats de gaz sur les marchés internationaux

La sécurité de l'approvisionnement et de meilleures conditions économiques au bénéfice de ses partenaires et clients sont les missions du département Négoce. 

Pour assurer l'approvisionnement, deux types de contrats sont à considérer:

LES CONTRATS À LONG TERME

Les contrats à long terme (aujourd’hui pour une période de 5 à 10 ans, historiquement pour des durées allant de 20 à 30 ans) permettent d'assurer, dans la durée, des livraisons de quantités de gaz suffisantes pour répondre aux besoins des clients. Ils concernent des achats de gaz de différentes sources géographiques. Leur diversification permet à la fois de réduire les risques liés à d'éventuelles perturbations mais également de réduire les coûts globaux en utilisant les différences de comportement des prix.

Actuellement, Gaznat a des contrats d’approvisionnement à long terme pour livraison à la frontière nord de la Suisse et par l’ouest, à la frontière française. Un approvisionnement équilibré entre le Nord et l’Ouest est important pour des questions d’équilibrage des pressions dans le réseau. Le gaz provient de sources très diverses : mer du Nord, Russie, Algérie ainsi que d’autres pays producteurs via des livraisons par navire méthanier. De plus, Gaznat a également conclu un contrat de stockage en France, permettant ainsi de gérer les fluctuations de demande, notamment en période de grand froid.

Ces contrats représentent la colonne vertébrale des approvisionnements de Gaznat. Ils permettent de disposer d'un portefeuille diversifié provenant de sources géographiquement variées et particulièrement fiables.

LES CONTRATS À COURT TERME

Le négoce à court terme s'est développé graduellement depuis 2007. Lorsque les conditions de marché sont favorables, Gaznat complète la structure de son approvisionnement par des achats spot. Il est possible ainsi d’arbitrer entre les contrats long-terme et les marchés spot. Après avoir conclu plusieurs contrats-cadres EFET (European Federation of Energy Traders) avec des contreparties européennes reconnues, Gaznat conclut des transactions principalement d’achat aux points d’échanges virtuels TTF (Pays Bas) et NCG (Allemagne). Les capacités de transport par pipeline vers Wallbach (point d’entrée du gaz en Suisse depuis le nord de l'Europe) doivent être sécurisées en sus.

Environ 40% des volumes de gaz achetés en 2016 ont été acquis par des transactions réalisées sur le marché spot

FORMATION DES PRIX

Pour le client final, le prix du gaz est composé du coût de la molécule de gaz, de son acheminement (transport haute pression, puis distribution), d’une contribution éventuelle au stockage, de sa commercialisation et de taxes.

Le gaz naturel est une énergie de réseau ; à ce titre, une grande partie des coûts est liée aux moyens de transport utilisés entre les lieux de production et les centres de consommations (gazoducs ou navires méthaniers). Cet acheminement étant assuré sur de longues distances, il doit être continu afin d’en optimiser les coûts.

La consommation de gaz naturel est beaucoup plus importante en hiver qu’en été car elle est essentiellement liée au chauffage. Les variations de consommation sont absorbées par des installations de stockage, qu’elles soient de type « aquifère », « gisements déplétés» ou « cavités salines ».

Pour le prix de la molécule de gaz elle-même, deux régimes coexistent et sont complémentaires sur le marché européen :

Ventes de Gaznat en Suisse

Les ventes de Gaznat ont atteint 10'859 GWh en 2016, soit une hausse de 12,3 % par rapport à l’année précédente. Les températures légèrement plus froides expliquent en partie ces augmentations, ainsi que le gain de nouveaux clients industriels et la reprise de la production d’électricité à partir du gaz naturel.

UN EFFORT ACCRU POUR LES SERVICES AUX CLIENTS

Dans le cadre de ses activités commerciales, le département Négoce poursuit le développement de services à valeur ajoutée pour ses partenaires et ses clients.

Le portefeuille de services offre désormais, entre autres, les prestations de :